Croatie : Mijo Crnoja, le ministre à scandales qui fait vaciller le gouvernement

| |

Il veut établir une liste des « traîtres à la patrie », mais il ne paie pas ses impôts... Milo Crnoja, le nouveau ministre des Anciens combattants accumule les scandales, mais exclut absolument de démissionner. Most, partenaire de coalition du HDZ, aurait demandé son limogeage. Ambiance dans la « Tim’s Team », le nouveau gouvernement de Tihomir Orešković.

Par Laetitia Moreni Mijo Crnoja va-t-il finir par provoquer une crise au sein du gouvernement croate à peine formé ? Le ministre des Anciens combattants a pris ses fonctions dimanche dernier – et il a aussitôt demandé à l’évêque de Sisak de bénir son bureau — mais il semble déjà sur la sellette. Après qu’il a proposé d’établir des listes de « traîtres à la patrie », la presse croate accuse Mijo Crnoja de ne pas payer d’impôts locaux. Ce dernier aurait déclaré être résident dans la ville de Samobor, où les habitants ne paient pas d’impôts alors qu’il habite en réalité dans la capitale, à Zagreb. Mijo Crnoja est aussi accusé d’avoir également fait de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous