Moldavie : la rue met (encore) la pression pour de nouvelles élections

| |

Une fois encore, des dizaines de milliers de Moldaves se sont réunis dimanche dans le centre de Chișinău pour demander la démission du gouvernement avant le 28 janvier et l’organisation de nouvelles élections. Symboliquement, les manifestants ont appelé le Président roumain, Klaus Iohannis, à « soutenir les Roumains de Bessarabie ».

Par Sébastien Gobert « Il nous faut de nouvelles élections, pour mettre en poste des gens bien, qui se préoccupent de nous, qui nous donnent du travail. Là, nous n’avons plus rien. » Maria Onia a fait le déplacement depuis le nord de la Moldavie pour venir manifester à Chișinău, dimanche 24 janvier. Elle est venu avec toute sa famille pour se joindre aux quelque 15 à 40 000 manifestants (100 000 selon les organisateurs) déjà présents, répétant les slogans scandés depuis la scène : « Dehors la mafia », « Nous sommes le peuple », « Vive la Moldavie ! » Maria Onia porte un drapeau moldave, simplement. Dans la foule, aucun drapeau politique, comme (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous