Macédoine : les zones franches, une arnaque pour l’État et les salariés

| |

Le gouvernement se targue d’attirer les investisseurs étrangers dans les zones franches installées aux quatre coins de la Macédoine. Pourtant, ces emplois créés coûtent très cher à l’État alors qu’ils sont sous payés.

Cela fait maintenant une dizaine d’années que la Macédoine parie sur les investissements étrangers et elle a consentie de nombreux avantages pour les entreprises qui s’implanteraient sur son territoire. 14 zones franches ont été créées à travers le pays qui sont exonérées pendant dix ans de diverses taxes, dont l’impôt sur les sociétés et les contributions patronales. Pourtant les résultats sont mitigés vu l’argent public investi. Sans compter que les conditions de travail sont indécentes dans ces multinationales, qui exploitent une main d’œuvre qualifiée à bas coût et s’en débarrassent à la moindre contestation ? L’analyse du Conseil des investisseurs (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous