Makfax

Macédoine : l’opposition quitte le Parlement

| |

Les 33 députés de la coalition d’opposition conduite par le SDSM, élus le 27 avril dernier, ont remis leurs mandats parlementaires, à la seule exception d’une élue du LDP. Désormais, il n’y a donc plus d’opposition au Sobranié, le Parlement de Macédoine. Cette décision plonge le pays dans la crise politique et pourrait conduire à de nouvelles élections.

Mardi soir, après une réunion au siège de l’Alliance sociale-démocrate de Macédoine (SDSM), les partis de la coalition d’opposition ont annoncé leur décision commune de rendre leurs mandats parlementaires. Seule Roza Topuzovska-Karevska, du Parti libéral-démocrate (LDP), a refusé de démissionner, considérant que la « lutte contre le gouvernement actuel devait se faire dans un cadre institutionnel et non pas en dehors et dans la rue ». Retrouvez notre dossier : Double élection en Macédoine : le VMRO-DPMNE fait carton plein Mercredi, le dirigeant du SDSM, Zoran Zaev, a déclaré que l’objectif d’un tel geste est de « faire clairement comprendre au (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous