Macédoine : accord sur l’enquête des écoutes, enfin une vraie sortie de crise ?

|

C’est quelques heures à peine avant la deadline fixée par l’accord du deux juin sous l’égide de l’UE qu’un accord a été trouvé sur le nom de la procureure qui sera chargée d’enquêter sur les affaires ultra-sensibles Putsch et Écoutes téléphoniques, qui empoisonnent la vie politique macédonienne depuis des mois.

Par Jaklina Naumovski (Avec Utrinski Vesnik et Balkan Insight) - « Un accord a été trouvé. Nous avons un procureur ». Voilà ce que twittait mardi matin Antonio Milososki, un membre de l’équipe de négociateurs du VMRO-DPMNE. C’est à cinq heures du matin mardi, à quelques heures à peine de la date limite, qu’un accord a finalement été trouvé entre les quatre partis signataires (VMRO, SDSM, BDI et PDSh) de l’accord du 2 juin. Il aura fallu deux semaines d’intenses négociations chapeautées par l’UE pour parvenir à ce compromis Katica Janeva, cinquante ans, procureure au Bureau du ministère public de Gevgelija, sera la procureure spéciale chargée (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous