Macédoine : la contestation gagne toutes les villes du pays

| |

Au sixième jour des manifestations contre l’amnistie accordée par le président Ivanov, le mouvement s’étend au-delà de Skopje et gagne tout le pays. Après Bitola, qui avait rejoint le mouvement dès jeudi dernier, ce sont les villes de Štip et de Strumica qui font entendre leur voix. Plusieurs partis albanais rejoignent également le mouvement.

Par Jaklina Naumovski A Skopje, des milliers de personnes se sont rassemblées devant le lieu symbolique du bureau de la Procureure spéciale, avant d’entamer une marche en direction du Parlement, passant devant le bureau de l’administration présidentielle, entièrement détruit dès le deuxième jour du mouvement. Après s’être arrêtée devant le Parlement, la foule a repris sa marche en direction du ministère de la Culture pour dénoncer également le projet Skopje 2014. Au passage, l’arc de triomphe de la Porte de Macédoine, symbole de ce projet urbanistique délirant, a encore essuyé quelques jets de peintures en guise d’expression de la colère (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous