Grèce : grève générale contre la casse du droit du travail

| |

Les syndicats des secteurs public (Adedy) et privé (GSEE) appellent ce jeudi à une grève générale de 24h pour protester contre la réforme du droit de travail que le gouvernement négocie avec les créanciers internationaux afin de pouvoir bénéficier de nouveaux prêts.

Par Marina Rafenberg « Encore une fois, les travailleurs sont spectateurs des négociations », regrette Giorgos Konstantinopoulos, représentant du principal syndicat du privé, GSEE, qui a appelé à une grève générale de 24h le 8 décembre, tout comme le syndicat du public, Adedy. « Et pourtant les créanciers et le gouvernement discutent de changements importants comme les licenciements collectifs, l’avenir des conventions collectives, et même les conditions dans lesquelles doit se dérouler une grève. » Le Premier ministre Alexis Tsipras espérait conclure la deuxième revue des réformes lors de la réunion des ministres des Finances de la zone (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous