Entre Kosovo et Monténégro, une frontière qui ne passe pas

| |

Le Parlement du Kosovo devait entériner ce jeudi l’accord signé il y a un an avec le Monténégro sur la délimitation de la frontière entre les deux pays. Des milliers de manifestants sont rassemblés dans le centre de Pristina et, à Haxhaj, dans les montagnes de la Rugova, on ne digère pas cette « trahison ». Reportage.

Par Nerimane Kamberi // DERNIERE MINUTE // Le vote du Parlement du Kosovo, prévu jeudi après-midi 1er septembre, a été encore une fois repoussé, probablement faute d’une majorité claire. Dimanche 28 août. Une paisible journée de repos dominical dans le village de Haxhaj. Paisible en apparence car l’inquiétude règne chez les habitants à l’approche du vote, le 1er septembre, de l’accord de délimitation de la frontière avec le Monténégro qui va faire perdre au Kosovo plus de 8 000 hectares de pâturages et de forêts. Au grand dam de l’opposition, vent debout contre ce texte qui, selon elle, ampute la souveraineté du petit État. Haxhaj est l’un des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous