Roumanie : la langue, l’identité nationale et le lien avec la diaspora

| |

C’est le 31 août qu’était célébré le « Jour de la langue roumaine », l’occasion de rappeler le rôle de cette langue comme vecteur de l’identité nationale, notamment parmi les minorités roumaines des pays voisins ou dans la diaspora. Le ministère des Affaires étrangères veut aussi faire de la langue un outil au service du rayonnement culturel de la Roumanie.

Par Mara Ivanov L’apprentissage du roumain dans les communautés roumaines à l’étranger ainsi que la promotion de cette langue dans les autres pays figurent parmi les priorités du ministère des Affaires étrangères, a rappelé celui-ci à l’occasion de la « Journée de la langue roumaine », le 31 août. « Le ministère des Affaires étrangères emploie près de 50 lecteurs de langue, culture et civilisation roumaines, présents dans 30 pays d’Europe, d’Asie et d’Amérique. Il est impliqué dans le projet d’Institut des langues romanes lancé en 2007, avec des cours de langue, culture et civilisation roumaine dans des établissements scolaires de Belgique, d’Italie, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous