FMI en Serbie : le grand « dégraissage » de la fonction publique

| |

Quand le FMI ordonne des coupes budgétaires, ce sont les fonctionnaires qui trinquent : le gouvernement serbe a annoncé la perte de 7 000 emplois dans le secteur public d’ici la fin de l’année.

« Six à sept mille emplois d’ici la fin de l’année. » La ministre de la Direction publique et de l’Administration locale, Kori Udovički, a annoncé la semaine dernière la suppression de 7 000 emplois dans les services publics serbes. Le gros des personnes licenciées partira à la retraite. L’accord conclu avec le FMI a été présenté comme un succès : des déclarations antérieures avaient fait craindre que 75 000 emplois allaient être sacrifiés. Kori Udovički a qualifié ces nouvelles « mesures de rationalisation » de « positives » et d’« efficaces ». Pour la ministre de la Direction publique et de l’Administration locale, la bureaucratie serbe n’est pas « trop (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous