La Grèce est paralysée par le froid, les réfugiés survivent sous la neige

| |

Toute la Grèce est touchée depuis plusieurs jours par une vague de froid inédite. Depuis le début de la semaine, la région d’Athènes et les îles de la Mer Egée sont même recouvertes par une épaisse couche de neiges. La situation des réfugiés, encore souvent logés dans des tentes non-chauffées, est catastrophique.

Par Marina Rafenberg Mardi matin, les Athéniens se sont réveillés émerveillés à la vue de l’épais tapis de neige recouvrant la ville. Le froid qui avait commencé à envahir le nord de la Grèce et les îles de la mer Egée est arrivé dans la capitale, à son tour paralysée. Toutes les écoles de la région sont restées fermées mardi. La circulation des bus était perturbée, comme certaines liaisons aériennes entre la Crète, certaines îles de la mer Egée et Athènes. Ce weekend déjà, l’île d’Eubée était recouverte par deux mètres de neige, ce qui a provoqué des coupures d’électricité et d’eau. La neige n’a épargnée aucune île donnant des images spectaculaires à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous