Un trafic d’organes entre le Kosovo et le Nigéria ?

| |

L’Association des médecins du Nigéria accuse le milliardaire et gouverneur de l’État d’Imo, Rochas Okorocha, d’avoir organisé un trafic d’organes en lien avec le Kosovo, mais aussi la Croatie et la Turquie. Le gouverneur nigérian s’était rendu à Pristina en 2012.

Par la rédaction L’Agence Nigériane d’Information (NAIJ) a publié un rapport qui révèle que l’Association des médecins du Nigéria accuse le milliardaire et gouverneur de l’État d’Imo, Rochas Okorocha, d’avoir créé un réseau de trafic d’être humain au Nigéria en collaborant avec les officiels d’autres pays, dont le Kosovo. « Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, un gouvernement a déclaré lui-même une alliance de trafic d’organes. Le gouvernement de l’Etat d’Imo utilise les institutions médicales pour faciliter le trafic d’être humain », assure Philip Njemanze, président de l’Association des médecins du Nigéria. Selon Njemanze, les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous