Kosovo : pas de libéralisation du régime des visas

|

Nouveau coup dur pour le Kosovo : le Conseil de l’Union européenne a refusé, mardi 15 décembre, de donner son accord à la libéralisation du régime des visas. Une mauvaise nouvelle de plus, alors que le pays est en pleine crise politique.

Par Hysni Bajraktari Après le rejet de son adhésion à l’Unesco, le Kosovo doit faire face à un nouvel échec : le Conseil de l’Union européenne n’a pas donné son feu vert à la libéralisation du régime des visas. Face aux réactions violentes de l’opinion publique, le Premier ministre, Isa Mustafa, a essayé de calmer le jeu en affirmant qu’« il était possible de vivre sans visa » et que, de toute façon, « cette décision n’était pas définitive. » Le vice-Premier ministre et ministre des affaires étrangères, Hashim Thaçi, a de son côté joué de la vieille menace de la déstabilisation et de l’interruption du dialogue avec la Serbie. « Si la demande (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous