Le Courrier du Kosovo

Kosovo : la LDK quitte le gouvernement, élections anticipées le 13 février

| |

La crise politique qui secoue le Kosovo depuis quelques semaines a trouvé son épilogue logique : le président par intérim Jakup Krasniqi a convoqué vendredi des élections anticipées pour le 13 février, et la LDK a annoncé samedi après-midi qu’elle quittait la coalition gouvernementale. Les principaux partis serbes envisageraient de boycotter la consultation du 13 février.

Par Belgzim Kamberi « A compter du lundi 18 octobre, la LDK se retire de la coalition au pouvoir, autrement dit du gouvernement du Kosovo », a annoncé samedi dans un communiqué la Ligue démocratique du Kosovo (LDK). Lundi, ses ministres quitteront donc leurs fonctions au sein du gouvernement dirigé par Hashim Thaçi. Vendredi, le Président par intérim du Kosovo, Jakup Krasniqi, avait convoqué des élections législatives anticipées le 13 février, afin de résoudre la crise politique issue de la démission du président Fatmir Sejdiu. La crise entre les partenaires de la coalition s’est approfondie jeudi lors du vote parlementaire sur la stratégie (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous