Procès à Belgrade : quand Milošević voulait faire la guerre au Monténégro

| |

En 1999, le régime de Slobodan Milošević envisageait une nouvelle guerre contre le Monténégro, mais des officiers supérieurs de l’Armée yougoslave ont prévenu les dirigeants de Podgorica. Longtemps différé, le procès de l’ancien chef de l’État-major Momčilo Perišić, de Vladan Vlajković et Miodrag Sekulić, accusés de haute trahison, s’est ouvert le 2 novembre à Belgrade.

Par Petar Komnenić Vladan Vlajković est un ancien officier de l’Armée populaire yougoslave (JNA) et de l’Armée yougoslave (VJ). Son crime ? Avoir informé, à la fin des années 1990, les autorités monténégrines d’un scénario de guerre qui se tramait entre la Serbie et le Monténégro. Il est aujourd’hui jugé par la Haute Cour de Belgrade pour avoir divulgué des renseignements militaires confidentiels. En 1999, lors de la campagne aérienne de bombardements de l’Otan, Vladan Vlajković a remis aux autorités monténégrines, avec l’aide d’employés de l’État-major, des sténogrammes et des informations qui ont permis au Monténégro, affirme-t-il, d’éviter la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous