Le Courrier des Balkans

Football : le Hajduk Split arrête de jouer pour dénoncer la corruption

|

Match perdu 3-0 et une probable grosse amende, telles sont les sanctions que la fédération de football croate devrait infliger au Hajduk Split, après le refus du club d’affronter le Dinamo Zagreb samedi dernier. Cet acte de défiance pourrait marquer la première étape de la rébellion du monde du football croate contre un système corrompu.

Par Loïc Trégourès Début novembre, la Croatie s’était retrouvée sous le feu des projecteurs en raison de jet massif de fumigènes sur la pelouse de Milan, vraisemblablement de la part de supporters du Dinamo Zagreb, alors que la sélection croate dominait l’Italie. Un geste inconsidéré et préjudiciable qui avait pour but de publiciser le combat que mènent les supporters depuis des années contre la corruption et le népotisme qui règnent en maître au sein de la fédération croate et du Dinamo Zagreb, incarné par Zdravko Mamić, le parrain du système. Découvrez notre Cahier N°9 : Les Balkans et le sport : talents, exploits et corruption 202 pages, 14 euros (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous