Diplomatie : quand la Croatie offre ses services pour la réunification de l’Ukraine

| |

« Absurde ». Voilà ce que pense la Russie de la proposition du Premier ministre croate, Andrej Plenković, d’aider l’Ukraine à réintégrer pacifiquement la Crimée au sein de son territoire. L’initiative, on s’en doute, avait peu de chance d’aboutir, et Moscou ne manque pas de rappeler l’exode des Serbes de Krajina...

Le Premier ministre croate Andrej Plenković, en visite en Ukraine le 21 novembre, ne comptait certainement pas parvenir à ouvrir de quelconques négociations avec Moscou, mais sa sortie aura eu le mérite de rappeler que la guerre fait toujours rage dans le Donbass, plus de deux ans après le début des combats. À Kiev, le chef du gouvernement croate a souligné que Zagreb « soutenait l’intégrité territoriale, le souveraineté et l’indépendance de l’Ukraine » et que la Croatie ne reconnaissait pas « l’annexion illégale de la Crimée ». Andrej Plenković a aussi affirmé que son gouvernement était prêt à aider Kiev à réintégrer pacifiquement la Crimée, fort de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous