Croatie : le Parlement fait tomber la « coalition patriotique »

| |

Le Sabor, le parlement croate, a voté à une écrasante majorité la motion de censure contre le Premier ministre Tihomir Orešković. Le « cartel des droites » clérico-nationaliste aura tenu moins de six mois.

Par Jovana Papović " title="© DR" /> C’est avec 125 voix pour, 15 contre, et 2 abstentions, que le Sabor a voté la défiance envers Tihomir Orešković et son gouvernement. La motion de censure avait été initiée par le HDZ mais elle a été aussi largement soutenue par l’opposition. « Les accusations qui pèsent sur moi sont toutes fausses et cette motion n’est motivée que par des raisons d’intérêt personnel », a lancé le Premier ministre lors du débat qui a précédé le vote, ajoutant que selon lui, c’était Tomislav Karamarko, ancien vice-Premier ministre, qui était à la tête de cette initiative. « La véritable raisons qui se cache derrière cette motion de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous