Croatie : et si l’éclatement de la Yougoslavie avait commencé à l’usine Borovo de Vukovar ?

| |

À Vukovar, le combinat Borovo est une institution depuis son ouverture en 1931. Aujourd’hui, l’usine survit tant bien que mal, loin de son glorieux passé autogestionnaire. Une exposition a ouvert à Zagreb, qui interroge le rapport entre les luttes sociales qui ont secoué cette entreprise multiethnique à la fin des années 1980 et le processus d’implosion de la Fédération socialiste.

Par Sven Cvek Le combinat de Borovo, connu pour fabriquer les chaussures Startas, était l’une des plus grandes entreprises de Vukovar. Les habitants de la ville l’appelaient volontiers la « Yougoslavie miniature », car des ouvriers venus de toutes les républiques y travaillaient. À la fin des années 1980, le combinat a été le théâtre de nombreuses grèves. L’exposition « Qui a besoin de l’entreprise ? Le combinat Borovo 1988-1991 », qui se tient jusqu’au 7 octobre à Zagreb, se base sur le travail de recherche du Groupe Borovo, réunissant Sven Cvek, Snježana Ivčić et Jasna Račić, qui a étudié les conflits de classe au sein du combinat Borovo à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous