Bosnie-Herzégovine : la Serbie ne veut pas du référendum de Milorad Dodik

| |

Milorad Dodik, le président de l’entité serbe, n’a de cesse de le répéter : la Republika Srpska organisera coûte que coûte son référendum sur le maintien de sa « fête nationale » le 9 janvier. Malgré l’opposition des Bosniaques et des Occidentaux. Problème : même Belgrade rejette désormais son initiative.

Par la rédaction Le Premier ministre et le Président de Serbie ont rencontré jeudi à Belgrade les représentants politiques de la Republika Srpska (RS) de Bosnie-Herzégovine. Un rendez-vous organisé à trois semaines du référendum controversé sur le maintien de la « fête nationale » de l’entité serbe de Bosnie-Herzégovine lancé à l’initiative de son président, Milorad Dodik. « Tomislav Nikolić et Aleksandar Vučić ne soutiennent pas le référendum », a annoncé le communiqué officiel à l’issue de ces échanges. « Ils ne veulent en aucune façon influencer » l’issue du scrutin, assure même le texte adressé aux médias. « La Serbie, indépendamment de certaines (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous