Le Courrier de la Bosnie-Herzégovine

Bosnie-Herzégovine : des stocks d’armes disparus dans la nature

| |

Une commission parlementaire spéciale a rendu un rapport accablant sur l’absence de contrôle des armes et munitions destinées à la destruction. En raison de la négligence des autorités bosniennes et des organisations internationales responsables, celles-ci pourraient bien avoir été vendues à des régimes soumis à embargo par les Nations Unies.

Avec B92 La Commission spéciale a interrogé des représentants de l’OTAN, du PNUD (Programme des Nations unies pour le développement), de l’Armée de Bosnie-Herzégovine, de l’EUFOR et de l’OSCE. Les résultats ont démontré que de 2006 à 2010, le ministère de la Défense bosnien aurait fait preuve de négligence lors du monitoring des programmes de destruction d’armes. Les autorités bosniennes sont à court de réponses. Le ministère de la Défense ne peut notamment indiquer où se trouvent de grandes quantités d’explosifs récupérés lors d’opérations de déminage. La Présidence de Bosnie-Herzégovine et le ministère des Affaires Etrangères ont cependant rapidement (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous