Bosnie-Herzégovine : anticonstitutionnelle, la fête nationale de la Republika Srpska ?

| |

La Cour constitutionnelle de Bosnie-Herzégovine a décidé mercredi que la fête nationale de Republika Srpska était contraire à la Constitution du pays. Une décision qui pourrait provoquer un énième affrontement entre partis serbes de Bosnie-Herzégovine et institutions centrales.

Par Rodolfo Toè Selon la Cour constitutionnelle bosnienne, la fête nationale de la Republika Srpska (RS), célébrée dans l’entité serbe le 9 janvier, violerait la Constitution du pays. Motif avancé par l’autorité judiciaire suprême de Bosnie-Herzégovine : cette célébration serait discriminatoire à l’encontre des citoyens non-serbes de l’entité. Le 9 janvier 1992, les représentants serbes de la République socialiste de Bosnie-Herzégovine — qui faisait alors partie de la Yougoslavie — déclarèrent la naissance de l’entité. Une commémoration qui n’aurait rien à voir avec le système constitutionnel établi par les Accords Dayton et qui, en outre, coïncide (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous