Bosnie-Herzégovine : 900 vétérans croates accusés de crimes de guerre

| |

La Bosnie-Herzégovine émet plusieurs centaines de mandats d’arrêt à l’encontre de militaires croates haut gradés pour crimes de guerre pendant le conflit en Bosnie. Les organisations de vétérans croates s’insurgent et estiment de leur côté avoir œuvré pour « sauver » le pays voisin.

Par Mersiha Nesić Les organisations de vétérans croates font savoir que les autorités judiciaires de Bosnie-Herzégovine ont émis des mandats d’arrêt à l’encontre de 900 militaires croates pour des crimes de guerre supposés commis pendant le conflit en Bosnie entre 1992 et 1995. Sont concernés des généraux ou des haut gradés croates originaires de Bosnie-Herzégovine, comme de Croatie. Parmi les accusés figure Pavao Miljavac, l’un des commandants de l’opération Tempête, Oluja, menée en août 1995 dans la région de la Krajina. Le général en retraite a également participé à des opérations militaires dans la Bosnie-Herzégovine voisine pendant la guerre. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous