L’Albanie « expose » l’exil et les migrations à la Biennale de Venise

|

Dix chansons qui résonnent en polyphonie pour évoquer le thème des migrations et, parmi les auteurs, une star inattendue, Yanis Varoufakis, ancien ministre grec des Finances et animateur du mouvement européen DIEM25.

Par la rédaction (Avec Balkan Insight) - Pour la biennale de Venise 2016, l’Albanie a prévu un programme original. Plutôt que des arts visuels, le pavillon présente des iso-polyphonies interrogeant la question de la migration. Le projet albanais est titré « Je vous ai laissé la montagne ». Dix personnalités ayant fait l’expérience de quitter leur pays – poètes, écrivains, artistes, architectes – ont écrit des paroles, qui ont ensuite été traduites en albanais. Ces chansons sont interprétées par des orchestres folkloriques venus de Tirana, Himara, Fier et Vlora. Les chansons sont diffusées simultanément par huit hauts-parleurs pour donner à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous