À Zagreb, les habitants disent non aux projets urbains du maire

| |

Le maire de la capitale croate veut faire le ménage sur la place de Grande-Bretagne ( Britanski trg), qu’il compte rénover intégralement. Plusieurs commerçants ont déjà vu leurs licences révoquées, officiellement pour insalubrité. Les habitants du quartier craignent un nouveau projet urbain incohérent, et ne comptent pas laisser faire.

Par Laeticia Moreni « No Brexit - Britanac ostaje » (« Non Brexit, la place de Grande-Bretagne résiste »). Dimanche dernier, le slogan des pancartes brandies par les résidents et les commerçants de la place de Grande-Bretagne était directement adressé au maire de Zagreb, Milan Bandić. La municipalité a en effet suscité leur colère après avoir décidé de ne pas renouveler les licences de plusieurs commerces. La café-bar Kava tava et son célèbre mobilier rouge et noir, ainsi que trois vendeurs ambulants de produits laitiers et de charcuterie, devraient donc être obligés de quitter la place après cette décision inattendue. L’expulsion, rapporte (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous