A Idomeni, la tragédie : 3 morts et 4 disparus à la frontière gréco-macédonienne

|

Une colonne de plusieurs milliers de réfugiés a traversé depuis ce matin la frontière entre la Grèce et la Macédoine par une route alternative. L’armée macédonienne a commencé à se déployer. Par ailleurs, trois personnes ont perdu la vie en tentant de franchir une rivière.

Par Ph.B. (Avec agences) — Lundi matin vers 10h 30, une colonne d’environ 2 000 à 3 000 réfugiés bloqués à Idomeni, en Grèce, s’est mise en marche sous une pluie battante par une route alternative le long de la clôture frontalière en direction de la Macédoine. Les policiers grecs n’ont rien fait pour les bloquer, pas plus que les autorités macédoniennes. Mais selon des témoignages, une soixantaine de journalistes, activistes et volontaires auraient été arrêtés et détenus en Macédoine. En début d’après-midi, un premier groupe de 200 personnes a traversé la rivière Suva, située à quelques dizaines de mètres de la frontière, non loin du village (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous