Juifs de Bosnie-Herzégovine : une vie entre Sarajevo et Jérusalem

| |

Durant la guerre de Bosnie, 2000 juifs de Sarajevo ont trouvé refuge en Israël, rejoignant les rescapés de la Seconde Guerre mondiale. Si certains sont revenus dans leur pays natal, la plupart ne songent pas à quitter Israël. Ils restent pourtant attachés à leur culture et considèrent toujours que la Bosnie-Herzégovine est un pays « sûr » pour les juifs.

Par Mehmed Smajić Selon l’idéologie sioniste, la seule terre des Juifs est en Israël. Au regard du passé, on peut pourtant affirmer que la Bosnie-Herzégovine est aussi leur patrie. Une importante communauté juive s’est installée en Bosnie-Herzégovine au début du XVIe siècle, après avoir quitté l’Espagne en 1492. Même avant cette date, des marchands juifs parcouraient déjà les routes du pays. Jusqu’en 1941, leur situation dans la région était excellente. Au début de la Seconde Guerre mondiale, on comptait quelque 16.000 juifs et 15 synagogues en Bosnie-Herzégovine, mais cette guerre a mis fin à 500 ans d’histoire : seuls 1 100 Juifs ont survécu à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous