I Avgi

Grèce : le gouvernement liquide l’enseignement technique et professionnel

| |

Des dizaines d’établissements publics d’enseignement technique et professionnel vont fermer leurs portes, de nombreuses filières vont disparaître, même dans des secteurs où la main d’oeuvre manque. Le gouvernement a pris ces mesures drastiques pour « faire du chiffre » et réduire le nombre de fonctionnaires. Le sabotage des services publics grecs se poursuit.

Par Elli Zotou Certaines écoles, parmi lesquelles les plus choisies par les élèves, seront purement et simplement supprimées, notamment dans les domaines de la santé et du social, l’esthétique, la coiffure, le graphisme, ou encore la plomberie, malgré le manque de personnel dans ce dernier secteur. Retrouvez notre dossier :Crise et austérité en Grèce : une histoire sans fin ? La raison ? Selon le ministère, ces formations existent à d’autres niveaux dans l’enseignement grec. Selon le président de la Fédération hellénique de l’enseignement secondaire (OLME), « cela concerne 20.000 élèves » qui n’auront pas d’autre choix que de se tourner (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous