Réfugiés : la Croatie et la politique de l’autruche

| | |

Comment la Croatie ferait-elle face à un afflux important de migrants ? Si la Hongrie bloque effectivement les passages sur sa frontière avec la Serbie, Zagreb pourrait avoir à gérer des dizaines de milliers de personnes tentant de rejoindre l’Europe occidentale. Pour la moment, le gouvernement avoue ne pas avoir de stratégie pour faire face à la crise...

Par Ivana Perić La Croatie se trouve dans une situation de crise imminente. Le Premier ministre Zoran Milanović assure que le pays est prêt à accueillir des réfugiés à bras ouverts, mais il reconnait aussi que Zagreb n’a pas vraiment de stratégie pour faire face à une arrivée massive de migrants. Selon lui, il est « peu probable » que ces réfugiés affluent en grand nombre. Alors, sommes-nous oui ou non préparés à une crise de grande ampleur ? Au ministère des Politiques sociale et de la jeunesse, à qui H-Alter a envoyé des questions sur les mesures concrètes prévues pour l’accueil des réfugiés, silence radio. Quelle est la politique du (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous