Croatie : une expo Anne Frank interdite de lycée à Šibenik

| |

Nouveau dérapage pro-fasciste en Croatie. Dans un lycée technique du Sud du pays, le directeur d’une école de Šibenik fait retirer une exposition sur les horreurs de la Seconde guerre mondiale, car « elle ne mentionne pas les crimes des Partisans ».

Par Jelena Prtorić « Il semble que les Oustachi aient été des criminels qui tuaient des Serbes et des Juifs, qui affamaient des enfants... alors que les Partisans [antifascistes yougoslaves] aient été innocents. Qu’en est-il des crimes commis par les Partisans ? » C’est ainsi que le directeur d’un lycée technique à Šibenik, ville côtière dans le sud de la Croatie, a expliqué sa décision de retirer une exposition sur Anne Frank dans des locaux de l’école, environ 24 heures après son vernissage. L’exposition itinérante Anne Frank, une histoire d’aujourd’hui raconte la vie de cette adolescente juive allemande exilée aux Pays-Bas, à Amsterdam, où (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous