Seconde Guerre mondiale en Serbie : Milan Nedić et Draža Mihailović, des réhabilitations contestées

L’un fut le chef de la Serbie collaborationniste, l’autre demeure un personnage contesté. Dragoljub « Draža » Mihailović est toujours un « héros nationaliste serbe » pour les uns, un « traître, collaborateur et criminel de guerre » pour les autres. Sa réhabilitation, prononcée le 14 mai 2015 par la justice serbe, fait scandale, tant en Bosnie-Herzégovine ou en Croatie que dans les milieux antifascistes serbes. Celle, annoncée, du « Pétain serbe », Milan Nedić, provoque un tollé.

L’ouvrage de référence Pour comprendre les enjeux de la réhabilitation de Draža Mihailović Mihailović entre révolution et restauration. Yougoslavie 1941-1946 Un livre de Roland Vasić, Paris, L’Harmattan, 2009, 279 pages, 27 euros. Dates-clés • 27 avril 1893, naissance à Ivanjica, dans le sud-ouest de la Serbie. • En 1912 et 1913, jeune officier, Mihailović prend part aux guerres balkaniques. Il obtient la médaille du courage et, un an plus tard, est blessé en se battant contre les Bulgares. • En 1915, il fait partie de la retraite de l’armée serbe par l’Albanie. Il combat ensuite sur le front de Salonique et est décoré pour ses faits d’armes. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous