Une justice au service de la politique : le TPIY lave plus blanc que blanc

Le 25 mai 2013, le TPIY a fêté ses vingt ans. Après les généraux croates Ante Gotovina et Mladen Markač fin 2012, Ramush Haradinaj et ses co-inculpés en décembre, la Chambre d’appel du TPIY a acquitté au printemps 2013 l’ancien général serbe Momčilo Perišić puis l’ancien chef de la sécurité d’État Jovica Stanišić. Suscitant au départ les espoirs de réparation pour des populations meurtries par des années de guerre, le TPIY semble avoir rendu une justice au service des intérêts politiques. Avec une logique court-termiste.