Bosnie-Herzégovine : contre les pics de pollution, un cache-nez pour se protéger

| |

Se protéger avec son écharpe : voilà ce que recommandent les autorités sanitaires bosniennes lors des pics de pollution atmosphérique. L’incurie, à tous les échelons de gouvernement, au sujet de la pollution fait quasiment figure de lieu commun mais cet hiver, les niveaux atteints sont tels que les militants écologistes et les citoyens ont dû se charger du travail d’information et de prévention.

Par Nidžara Ahmetašević. Cet hiver, dans certaines villes de Bosnie-Herzégovine, la pollution atmosphérique a atteint des niveaux records. Pourtant la réaction des pouvoirs publics a été quasi-inexistante et les médias, pour leur part, ne se sont même pas donnés la peine de fournir les relevés du niveau de pollution et les conseils pour s’en protéger. Or, ces données sont disponibles dans les rapports quotidiens des instituts météorologiques, alors les militants d’Eko Akcija, à Sarajevo, ont développé une application sur smartphones pour que tous puissent y accéder. Dès les premiers jours, elle a été téléchargée plus de 5 000 fois. Enis (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous