Bernard Dreano (dir.)

(In)sécurités humaines. Les luttes pour la paix au XXIe siècle

|

Sommes-nous entrés de plain-pied dans la « guerre civile mondiale » ?

Ce début de XXIe siècle n’est pas le temps du monde pacifié dont ont a pu rêver après la guerre froide, mais un espace de crises, de peurs, de militarisation et de guerres qui s’étendent en métastases.

Mais de quelles guerres s’agit-il ? Il n’y a plus beaucoup d’affrontements directs entre États. Mais des actes de terreur perpétrés dans les pays les plus calmes. Mais des discours de guerre. Mais de vastes zones de chaos traversées de conflits plus ou moins violents et plus ou moins illisibles. Un peu partout dans le monde les populations perçoivent des menaces, réelles ou imaginaires, et le sentiment d’insécurité s’accroît. Sur fond de désastres environnementaux, la course aux matières premières bat son plein. L’ordre de ce monde-là, c’est le désordre de la globalisation, avec ses crises économiques et culturelles, l’accroissement des inégalités et des frustrations.

Quel est le sens de la lutte pour la paix dans un monde pareil ? Quels rapports établir entre l’action pour la paix et les combats pour les droits politiques, économiques, environnementaux ? Les mouvements sociaux peuvent-ils contribuer à la pacification du monde et à la sécurité des humains ? C’est à ces questions que répondent des militants pour la paix – de France, de Serbie, Turquie, Syrie, Royaume-Uni, Israël, Palestine, États-Unis –, spécialistes en droit international et en géopolitique, réunis dans cet ouvrage par Bernard Dreano.

Bernard Dreano est co-président du Centre d’études et d’initiatives de solidarité internationale (CEDETIM) et fondateur de l’Assemblée européenne des Citoyens, branche française du réseau international Helsinki Citizens’ Assembly. 216 pages, juillet 2015.

  • Bernard Dreano (dir), Paris, éditions Non Lieu, juin 2015, 15 euros
  • Prix : 15.00 €
  • En savoir +