Mix • Sevdah : Božo Vrećo, le délicat « Conchita Wurtz » de Bosnie-Herzégovine

|


Depuis tout jeune, Božo Vrećo cultive l’art du travestissement. Avec ses yeux surlignés d’un maquillage charbonneux, sa barbe finement taillée et ses robes excentriques, le chanteur serbe (qui refuse les étiquettes communautaires) cultive une esthétique transgenre qui détonne dans le monde d’ordinaire calfeutré du sevdah. À la tête du groupe Halka, il renouvelle ce blues bosnien de sa voix de ténor cristalline, qui lui permet de chanter toutes les mélodies traditionnelles. Dans des Balkans encore très patriarcaux, Božo Vrećo rencontre un succès étonnant. Avec une honnêteté désarmante, il fait tomber les barrières du genre comme des communautés. Incarne-t-il l’avenir, tolérant et ouvert, de la région ?