Voyage au pays des nationalistes serbes (3/3) : les « patriotes » et le monde réel

| |

Mais pourquoi rallie-t-on les mouvements nationalistes ? Milena et Srđan racontent le désarroi de la population serbe, qui voit les politiciens du DS, du SPS ou du SNS, un jour ennemis, un jour alliés, communier tous dans le même culte de l’Union européenne. « Quand tu survis avec 150 euros par mois et que la télévision te répète depuis dix ans que tout ira mieux demain, tu as envie de descendre dans la rue »...

Retrouvez les premiers volets de notre série : • Voyage au pays des nationalistes serbes : hooligans, je t’aime moi non plus... (1/3) • Voyage au pays des nationalistes serbes : l’idéologie du « contre-jihad » (2/3) Par Florentin Cassonnet Milena a le sentiment religieux de détenir la vérité envers et contre tout. Originaire de Sarajevo, elle a dû quitter la ville assiégée au début de la guerre quand elle avait neuf ans, et que son père, serbe, avait été appelé à servir dans l’armée bosniaque. Aujourd’hui, elle doit mener presque secrètement son activisme politique, ce qui renforce encore ses convictions. Ses collègues de l’Université ne savent rien de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous