Un Sommet européen pour ne pas désespérer les Balkans

| |

Les bonnes paroles font toujours de l’effet. Les dirigeants des Balkans sont repartis presque rassurés du Palais de l’Elysée : malgré le Brexit, la perspective de l’élargissement n’est pas officiellement abandonnée. C’est la seule conclusion du troisième Sommet UE / Balkans occidentaux qui se tenait lundi à Paris.

Par Jean-Arnault Dérens et Simon Rico « On parle toujours d’euroscepticisme, mais nous, dans les Balkans, nous sommes encore euro-optimistes, nous voulons y croire », lâchait une diplomate monténégrine dans la Cour de l’Elysée, alors que s’achevait le Sommet des chefs de gouvernement. « Malgré le choc du Brexit, la perspective de l’élargissement a été confirmée », se réjouissait le Premier ministre monténégrin Milo Đukanović, « doyen » de la classe politique balkanique et européenne, au pouvoir depuis 1991, entouré d’une meute de journalistes. « Le Brexit pourrait être une bonne chance si l’Europe parvient à se refonder », lâchait même son homologue (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous