Trafic d’organes au Kosovo : le rapport secret du TPIY (2/2)

| |

« C’était plus facile d’envoyer les Serbes d’un coup en Albanie, pour ne pas avoir de problèmes avec la Kfor ou d’autres fractions de l’UÇK »... Les témoins entendus en 2002 et 2003 par le TPIY racontent en détail le modus operandi du trafic d’organes, entre Kosovo et Albanie. Avec départ de la « marchandise » les lundis et mercredis pour Istanbul. La suite du terrifiant rapport secret publié par Insajderi.

Par Vehbi Kajtazi

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous