Bosnie-Herzégovine : Sonja Karadžić, fille de son père, revient en politique

| |

Mi-décembre, Sonja, la fille de Radovan Karadžić, a été élue vice-présidente de l’Assemblée Nationale de Republika Srpska. Chef du service de presse de l’entité serbe durant la guerre, députée du Parti démocratique serbe (SDS) créé par son père, Sonja Karadžić est redevenue une figure de premier rang sur la scène politique bosnienne — sans avoir jamais pris ses distances avec l’idéologie et les crimes de papa.

Par Rodolfo Toè Sonja Karadžić est la nouvelle vice-présidente de l’Assemblée Nationale de Republika Srpska. Le Parti démocratique serbe (SDS, opposition) avait mis le paquet pour la faire élire à l’un des postes politiques plus importants de l’entité, allant même jusqu’à boycotter durant plusieurs semaines les travaux du Parlement. « Le poste de vice-président de l’Assemblée nationale revient à l’opposition, et notre seule candidate pour ce poste est Sonja Karadžić », répétait le porte-parole du parti, refusant que cette position revienne à Nenad Stevandić, élu dans les rangs de l’opposition, mais qui a trahi son camp d’origine en rejoignant le groupe (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous