Sommet de Bratislava : La crise des réfugiés toujours au coeur des débats

| |

Au sommet de Brastislava, il sera question des réfugiés et de la route des Balkans. La Croatie flirte avec l’extrême droite européenne, la Slovénie suit les pas de l’Autriche... La Macédoine est un trou noir et la Serbie un cul-de-sac.

Par Ph. B. (Belgrade) et J. N. (Skopje) L’avenir de l’Europe se jouera-t-il à la frontière entre la Bulgarie et la Turquie ? C’est en tout cas ce qu’a prédit le Premier ministre hongrois, Viktor Orbán, lors d’une tournée d’inspection de la barrière frontalière bulgaro-turque, ce 14 septembre, en compagnie de son homologue bulgare, Boïko Borisov. Tous deux ont insisté sur l’importance de « défendre » cette frontière et demandé à la Commission européenne une aide financière de 160 millions d’euros. Ce vendredi, à Bratislava, en Slovaquie, les Vingt-Sept — Brexit oblige, la Grande-Bretagne est absente — se retrouvent pour tenter de donner un nouvel (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous