Le Courrier de la Serbie

Serbie : les jeunes se mobilisent, car « il n’y a pas d’alternative à l’Europe »

|

Le mouvement « L’Europe n’a pas d’alternative » (Evropa nema alternativu), créé à Belgrade au début de l’année, multiplie les initiatives et les manifestations publiques. Une manière de rappeler que tous les citoyens de Serbie ne soutiennent pas les courants nationalistes qui tiennent le haut du pavé depuis la proclamation d’indépendance du Kosovo.

Par Marina Rakić Le mouvement rassemble des jeunes gens, pour l’instant à Belgrade seulement mais, d’après Srećko Šekeljić, l’un des activistes, il vise à s’étendre partout dans le pays. « Des gens de Novi Sad, Kragujevac, Niš, nous ont contactés dans le but d’organiser à leur tour des actions », a-t-il assuré. « Ce mouvement a été créé il y a un mois. Un groupe d’organisations de jeunes a demandé au vice-Premier ministre Božidar Djelić et au ministre de la Jeunesse et des Sports d’élargir les discussions sur l’intégration européenne, notamment sur les thèmes qui touchent les jeunes. Un document, la déclaration des jeunes de Serbie, a été adopté et signé par (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous