Serbie : le « monument de la discorde » enflamme la Vallée de Preševo

| |

La polémique enfle en Serbie. Ivica Dačić a même prévenu : il n’ira pas à Bruxelles dialoguer avec Hashim Thaçi si la stèle en l’honneur de l’UÇPMB, la guerilla albanaise de la vallée de Preševo, n’est pas retirée. Pourquoi de si violentes réactions ? La Vallée de Preševo est à nouveau prise dans un coup de billard à multiples bandes qui inclut le nord du Kosovo. Explications.

Par Hysni Bajraktari Vrai problème ou instrumentalisation ? Quoi qu’il en soit, le problème de la stèle des « martyrs » de l’UÇPMB, mise en place il y a quelques mois devant la mairie de Preševo, a pris une ampleur régionale, voire même internationale. Certes, les monuments de telle nature font partout polémique dans les Balkans, toujours déchirés sur leur vision du passé, mais à Preševo, peu de gens s’attendaient à ce que cette stèle fasse autant parler d’elle. Surtout que monuments et drapeaux albanais se multiplient dans le sud de la Serbie à majorité albanaise depuis la fin des conflits armés en 2001. Cependant, le contexte politique général, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous