Sarajevo : une semaine qui a sorti les habitants de leur léthargie

| |

Ces jours-ci, une atmosphère étrange règne à Sarajevo : à la fois tristes et révoltés, les habitants se mobilisent contre la violence et l’injustice. C’est le 6 février dernier que tout a commencé, lorsqu’un jeune de 17 ans est mort après s’être fait poignarder par des jeunes dans un tramway bondé. Cet incident n’est malheureusement qu’un parmi d’autres depuis le début de l’année, dans une ville pourtant réputée pour sa tranquillité.

Par Mia Komljenovic Une demande urgente a été adressée aux autorités et aux institutions de la Fédération, exigeant que ces dernières informent, dans les plus courts délais, les autorités du canton sur les mesures et les activités qu’ils effectueront dans le segment de la revitalisation et de la mise en fonction de maisons de correction et autres institutions semblables, et que le ministère de la Justice de la Fédération de Bosnie-Herzégovine introduise des changements et des amendements immédiats à la loi sur l’éxécution des sanctions criminelles. L’assemblée du canton de Sarajevo a également adressé une demande au Parlement de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous