Santé : Farmal, « l’affaire Mediator » qui fait tousser la Croatie

| |

Le groupe pharmaceutique Farmal, filiale de l’Allemand Dermapharm, a été condamné par la justice croate pour avoir corrompu plusieurs centaines de médecins et pharmaciens. À l’origine de cette condamnation, la journaliste d’investigation Nataša Skaričić. Une enquête qui vaut aujourd’hui d’être persona non grata dans tous les grands médias croates.

Par Hrvoje Šimičević Cet article est produit en partenariat avec l’Osservatorio Balcani e Caucaso pour le Centre européen pour la liberté de la presse et des médias (ECPMF), cofondé par la Commission européenne. Le contenu de cette publication est l’unique responsabilité du Courrier des Balkans et ne peut en aucun cas être considéré comme reflétant le point de vue de l’Union européenne.

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous