Roumanie : les mauvais comptes des « héros » de la Révolution de 1989

| |

Vingt-cinq ans se sont écoulés depuis la Révolution de 1989. Mais les révolutionnaires continuent de peser sur la scène politique roumaine. Lundi 5 janvier, plusieurs centaines d’entre eux ont protesté, à Bucarest, contre une modification de la loi qui leur accorde pensions et avantages depuis un quart de siècle. Pourtant, nombreuses sont les personnes indemnisées qui n’ont aucunement participé aux événements de décembre 1989.

Par Mihai Voinea et Cristian Delcea Selon la Caisse nationale de pension, 10 499 citoyens roumains bénéficient actuellement d’indemnisations au titre de « héros de la Révolution ». Pourtant, seuls 4 500 d’entre eux ont réellement été blessés pendant les combats, ou sont les descendants de ceux qui sont morts durant les événements de décembre 1989. 6 000 personnes environ profitent donc des pensions versées aux révolutionnaires. Certains Roumains ont réussi à se procurer des certificats alors qu’ils n’étaient à l’époque que des enfants, parfois grâce au soutien d’hommes politiques, d’autres travaillaient pour les forces de sécurité de l’ancien (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous