Monténégro : Krsto Đurović, l’amiral qui s’opposait au siège de Dubrovnik

| |

Il y a 25 ans, le contre-amiral Krsto Đurović, farouchement opposé aux bombardements de Dubrovnik, mourait dans un accident d’hélicoptère tragique et mystérieux. Une mort jamais élucidée. Qui a tué ce vrai patriote yougoslave ?

Par Dimitrije Jovićević Onze ans plus tard, Nikola Samardžić, ancien directeur de la compagnie Jugooceanija, à Kotor, a affirmé pendant le procès Milošević que, dix jours avant l’attaque de Dubrovnik, Krsto Đurović lui aurait fait part de son inquiétude, alors que se préparait l’attaque contre la Croatie à laquelle il ne voulait pas participer, fût-ce au prix de sa vie. Depuis un quart de siècle, les spéculations vont bon train sur les causes exactes de la mort de Đurović. Pour Veseljko Koprivica, il est temps de lever le voile. Le parquet monténégrin doit ouvrir une enquête afin d’élucider la mort tragique du contre-amiral, estime-t-il. « Cela (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous