« L’affaire du dictionnaire » déchire le Monténégro

| |

La parution du premier dictionnaire de la langue monténégrine devait être un événement scientifique, mais le scandale l’a emporté. En cause, quelques définitions outrageantes pour les Albanais et les Bosniaques du Monténégro. Certains se demandent néanmoins si le DPS n’a pas cherché à entretenir la polémique, pour raviver, une fois de plus, la carte des tensions ethniques.

Par Lela Šćepanović Après les représentants de la communauté albanaise du Monténégro, c’est au tour du Parti bosniaque (BS) d’exiger le retrait du nouveau dictionnaire de langue monténégrine. En cause, des définitions douteuses et insultantes envers les Albanais, les Bosniaques et les musulmans. On apprend ainsi dans ce dictionnaire que le concept d’« albanisation », c’est-à-dire « le fait d’imposer la langue, la culture et les coutumes albanaises à d’autres peuples », se base sur « l’expérience des réfugiés de confession orthodoxe venus d’Albanie, et soumis à une albanisation systématique, particulièrement après la Seconde Guerre mondiale ». Une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous