Monténégro : La Vierge de Philerme trouvera-t-elle enfin la paix ?

| |

Le Monténégro a décidé de bâtir une chapelle spéciale à Cetinje, au-dessus du monastère, pour abriter les trois reliques saintes : l’icône de la Sainte Vierge de Philerme, la main de Saint-Jean Baptiste et la parcelle de la Sainte-Croix. Le déplacement de la Sainte relique fait néanmoins débat. Après un long parcours historique, depuis Rhodes jusqu’au Monténégro, ne devrait-elle pas rester là où elle se trouve actuellement, au Musée national ?

Par Esad Krcić " title="© Wikipedia" /> L’icône de la Sainte Vierge de Philerme est considérée comme l’une des reliques chrétiennes orthodoxe les plus importantes. Elle est connue pour être la protectrice des chevaliers de l’Ordre de Malte. En raison de l’occupation ottomane, l’icône a été transférée au début du 16e siècle de Rhodes en Italie, puis en France. Elle fut ensuite transportée à Malte où elle est restée jusqu’à la fin du 18e siècle. À cause de l’occupation napoléonienne, elle fut déplacée en Russie et le tsar Paul Ier devint protecteur des chevaliers de Malte. Philerme voyage de nouveau déplacée à cause de la Révolution d’Octobre 1917. Elle (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous