Ménage préélectoral en Serbie : le Défenseur des droits Saša Janković en ligne de mire

| |

L’élection présidentielle est prévue en Serbie pour le printemps 2017. Le Premier ministre, Aleksandar Vučić, n’a officiellement pas l’intention de se porter candidat, mais il entend bien continuer à manipuler le futur occupant du poste. Tomislav Nikolić, qui joue bien son rôle de marionnette depuis cinq ans, a annoncé lui son intention de se représenter. L’exemplaire Défenseur des droits, Saša Janković, très populaire au sein de l’opinion publique, pourrait venir bousculer les projets du Parti Progressiste (SNS) actuellement au pouvoir.

Par Teofil Pančić Que sait-on de l’élection présidentielle serbe, qui doit se tenir au printemps 2017 ? On sait qu’elle aura lieu et qu’Aleksandar Vučić doit la remporter. À un détail près, il doit la remporter sans jamais déposer sa candidature. Car se porter candidat et gagner l’élection serait bien trop simple, comme l’affirme Vučić en s’appuyant sur les sondages. Gagner en étant candidat n’est donc pas dans ses intentions, car Vučić ne peut pas assumer toutes les fonctions officielles. Pas en personne en tout cas. Comment gagner des élections sans se porter candidat ? Tomislav Nikolić, l’occupant actuel du palais présidentiel d’Andrićev (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous