Le Courrier des Balkans

Macédoine : Mendo le barbier, mémoire de la vieille ville de Skopje

| |

Un salon de barbier, c’est un îlot de sociabilité masculine, un endroit où l’on s’occupe des corps, mais où l’on échange aussi les nouvelles de la ville et du monde. Reportage à Skopje, chez Mendo, héritier d’une longue lignée d’artisans, qui tient lui-même échoppe depuis plus d’un demi-siècle, à deux pas du marché de Bit Pazar.

Textes et photos de Jean-Arnault Dérens, Laurent Geslin et Simon Rico La çarşı - çarshija ou čaršija - le vieux bazar ottoman de Skopje, est toujours bien vivante. Sur l’autre rive du Vardar, en face des horreurs de Skopje 2014, le vieux quartier ottoman conserve sa fonction commerciale : entre les mosquées et l’immense marché de Bit Pazar, les rues marchandes abritent toujours commerçants et artisans. L’ancien regroupement par spécialités et corps de métiers est encore partiellement respecté : on trouve toujours les rues des bijoutiers, celles des vendeurs de vêtements, mais les cafés et les petits restaurants pullulent aussi dans tout (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous